Voyance et postes de responsabilités en Afrique

Mathilde
Notre point de vue

L’obsession qu’ont les gouvernants africains à conserver leurs postes de responsabilité coûte que vaille, l’imprévisibilité et l’opacité qui caractérise la gestion des affaires gouvernementales en Afrique, sont les raisons qui justifient en partie la ruée de nos dirigeants  vers les voyants. En effet, à des périodes bien précises de la vie politique de nos Etats, les moments précédant  les nominations et les élections, on remarque dans les villages les plus éloignés de nos capitales, des phénomènes pas très habituels. Des véhicules de dernières marques faufilant entre les sentiers les plus obstrués, des hommes et des femmes richement vêtus allant à la rencontre d’un voyant qui généralement vit dans une hutte tombante. Nous avons jugé de nommer ces phénomènes, « la voyance politique ».

 

Les causes de la pratique de la « voyance politique »

  • Les nominations à des postes ministériel ou à tout autre poste de responsabilité est un pouvoir discrétionnaire dont seul le Président de la République en maitrise les critères. Et pourtant, nombreux sont ceux qui souhaiteraient occuper l’un ou l’autre poste de responsabilité tant convoités. Peu importe lequel, pourvu que l’on fasse partie du gouvernement, du collège des ministres.
  • Les élections législatives et municipales sont aussi une période pendant laquelle les aspirants se ruent vers les voyants. Bien que tous soient conscients du fait que les résultats à une élection dépendent du vote des électeurs, ils sont toujours convaincus qu’une puissance divinatoire pourrait venir influencer voire changer en leur faveur les résultats.

Superstition ou bêtise?

  • Au delà de la rationalité dont devraient faire preuve nos dirigeants, la ruée vers les voyants dans le but d’influencer ou de modifier invisiblement et miraculeusement les décisions du Président de la République par exemple, est révélateur du degré de traditionaliste avec lequel les affaires étatiques ont gérées. Nous sommes sans ignorer que la gestion des affaires de la cité qui est en cours actuellement en Afrique est un héritage de la colonisation. Par ailleurs les peuples africains étaient essentiellement traditionalistes. Il n’est donc pas étonnant! la combinaison savamment faite entre modernisme politique et tradition ésotérique.
  • Dans un autre sens, il est absurde de penser que  celui nomme ou encore que les électeurs qui sont appelés à voter deviendront tous les marionnettes d’un seul individu, qui serait capable d’influencer leurs énergies. Même s’il est vrai à certains égards que les voyants possèdent un pouvoir  qui n’a rien à voir avec les cinq sens, il serait aberrant de penser qu’ils pourraient disposer de pouvoir aussi dangereux pour l’équilibre social. Car ils seraient alors des Dieux et non des hommes.

 

Voyance et communication avec les défunts

Mathilde
Notre point de vue

Dans toutes les civilisations quelque soit l’époque, les vivants ont toujours entretenu une relation avec les défunts; soit par un respect simple, soit en les aidant à purifier leurs âmes (par des prières et des messes), soit en entrant en contact avec eux pour telle ou telle autre raison. Bref le commun de mortel (pour la plus part), persuadée qu’il  existe une vie après la mort, n’hésite pas à rencontrer un voyant (en particulier un médium) qui les aidera à entrer en contact avec des personnes défuntes.

 

Les morts peuvent-ils communiquer?

  • Nombreux sont ceux qui sont entrés en communication avec un parent, un ami ou une connaissance défunte par le canal d’un médium.  A la question de savoir si les morts peuvent communiquer, ils vous diront que oui. Nos chers disparus peuvent communiquer par plusieurs moyens. Des manifestations métaphysiques aux odeurs en passant par des caresses au souffle près d’une oreille, ils utilisent toute sorte de moyens pour entrer en contact avec les vivants.
  • La communication n’est pas aisée avec les défunts. Il faut encore être à même de décrypter le message qu’il souhaite transmettre, de percevoir leurs ondes, de sentir leur présence. Ceci ne se fait pas par n’importe qui. Les médiums sont les personnes les plus aptes à jouer le rôle de guide et de relais des informations transmises par un défunt, de faire appel à un défunt avec lequel on souhaite entrer en contact. Il vous suffit d’aller rencontrer un médium avec un objet ayant appartenu au défunt par exemple pour qu’il se manifeste.

Les  dangers émanent d’une relation avec les défunts

  • Tous les médiums ne sont pas à même d’entrer en contact avec l’esprit des morts, car cette pratique exige beaucoup de sacrifices et le respect de plusieurs conditions. La communication lorsqu’elle se fait avec des personnes décédées dans des conditions difficiles (accidents, suicides, maladies graves dues à des souffrances atroces, assassinats…) présentent des caractères très particulier. Les médiums qui entrent en contact avec l’esprit de ces personnes défuntes ressentent toujours les douleurs de ces derniers physiquement. Ces « défunts mal partis » peuvent faire du mal volontairement ou non à celui qui entre en contact avec eux.
  • Des envoutements peuvent parfois arriver pendant des séances de voyances. Par exemple, l’esprit d’un défunt errant qui n’a pas encore trouvé la paix peut, dès lors qu’on entre en contact avec lui, envouter le corps d’un membre présent à la séance. Il s’agit souvent des esprits des personnes qui n’ont pas eu une vie saine (ceux qui faisaient beaucoup de mal). Les maisons hantées par exemple sont le fait de ces esprits perturbé qui reviennent pour se venger ou pour perturber les vivants.

 

Voir votre avenir grâce aux cauris

Mathilde
Notre point de vue

Traversant les siècles, il subsiste un art divinatoire qui s’appuie sur les coquillages : les cauris. Il est heureusement encore pratiqué par de fins connaisseurs ou par des amateurs épris d’exotisme et d’authenticité.

 

Les cauris : une création africaine et importé vers la France

  • Les cauris sont un art divinatoire d’origine de l’Afrique de l’ouest précisément au Sénégal. Ces coquillages auraient été amenés sur les côtes africaines par des navires marchands arabes. Le type de coquillage utilisé pour la voyance (cyparea monneta) a connu des multiples usages : monnaie d’échange, parure, grigri, rite de fécondité. Mais, il reste surtout un formidable instrument de lecture  du passé, présent et du futur. Les praticiens des cauris sont majoritairement des femmes qui sont nommées des juteuses. Plus récemment, cet art a été importé en Europe, notamment lors de congrès internationaux d’ésotérisme qui permet un échange des traditions.

Le fonctionnement des cauris

  • C’est le coquillage qui choisit le praticien. Les plus grandes juteuses racontent avoir eu conscience de leur don par un  rêve. Une forme floue leur présentait une poignée de coquillages ombrée d’une étrange couleur rouge, ce qui symbolise la lecture par le cœur et non par les yeux. L’acceptation subliminale par ces coquillages entraîne alors une consécration de la personne comme divin de cauris. Une fois que vous êtes élu comme jeteur ou jeteuse, n’importe quelle question (en amour, travail, vie sociale ….) peut alors être traitée par la lecture de ces petites coquilles.

Entre rusticité et vérité : la lecture

  • Tellement basique, la lecture nécessite de murmurer la question et de souffler ou de cracher sur les coquillages avant de les lancer au sol. La martingale de quatre est recommandée pour la lecture directe. Selon la forme au sol représenté par les coquillages, le spécialiste peut prédire les évènements et notamment des actes positifs ou négatifs. Des coquillages se chevauchant sont synonymes d’irruption positive de quelqu’un ou de quelque chose tandis qu’un élément renversé démontre une période trouble et de doutes intenses. lorsqu’un coquillage entre dans autre, cela symbolise une rencontre amoureuse pouvant cependant avoir des conséquences dévastatrices.

L’usage de cauris est devenu de nos jours l’art le plus utilisé en occident. Il faut reconnaitre sa copie a été très vite faite par les occidentaux. Même si la divination est reconnue comme affaire douteuse, cela ne veut pas dire totalement que voir son avenir avec des cauris est absurde et insignifiant pour ceux qui souhaitent le faire.

Relations humaines et astrologie

Mathilde
Notre point de vue

La synastrie est la branche de l’astrologie qui s’intéresse à la compatibilité entre les signes astrologiques. Elle peut s’employer sur le couple, entre parents et enfants, frères et sœurs, patrons, employés…

 

Apport de la synastrie dans les relations humaines

  • La synastrie permet de détecter les points forts et faibles d’une relation avant de s’engager. Idéale pour le couple en construction, elle présente les domaines d’ententes ainsi que les incompatibilités de caractère; vous saurez ainsi si les buts de vie seront les mêmes ou s’ils pourront s’accorder, si les niveaux de conscience psychologiques, spirituels ou karmiques seront les même. L’astrologie relationnelle a donc cet avantage qu’elle prévoit ce que l’on peut apporter à l’autre et vice versa.
  • L’astrologie relationnelle renseigne également l’individu sur ce qu’il a à accomplir d’un point de vue karmique et spirituel avec son vis-à-vis et l’aider peut-être à ne pas passer à côté d’un projet à accomplir. Cette partie de l’astrologie est un moyen d’accéder à plus de conscience de soi et d’épuration de l’âme.

La méthode utilisée par la synastrie

  • Les maisons 7, 11, 5, 8 et les planètes venus, mercure, mars et pluton sont  celles par laquelle l’astrologue étudie  les aptitudes relationnelles dans chaque thème. L’astrologue compare ensuite les 2 thèmes en étudiant les superpositions et interrelations  (affectives, intellectuelles, spirituelles, sexuelles…)
  • On peut par cette technique savoir ce que l’un va apporter à l’autre partenaire dans les différents secteurs. Un partenaire peut être à même de nous aider à  stabiliser nos finances, soit nous aider à exprimer nos émotions. Un autre pourrait être idéal pour la symbiose qui se créera  dans la compatibilité entre nos énergies communes.

Les limites de l’astrologie relationnelle

  • Il est vrai que l’astrologie, malgré tout ne peut prévoir  entièrement ce que sera l’issue d’une relation. Elle ne peut donner que des approximations, des probabilités qui ne sauraient pouvoir tenir compte de la capacité de l’être humain à être ondoyant et divers, à évoluer en fonction des circonstances. On peut citer les effets d’un désir fou d’aller vers l’autre, des situations qui déjouent souvent les pronostics de l’astrologie.
  • De même l’on devrait également tenir compte du milieu socialisant de l’individu. En effet, le biotope dans lequel baigne l’individu au présent, l’éducation et l’histoire de sa famille, l’imprégnation du cerveau par les engrammes d’origines sociales…sont des éléments que l’astrologue ne peut imaginer s’ils ne lui sont pas renseignés. Il est donc important que le consultant donne toutes les informations nécessaires au praticien.

 

Quelques types de pendule

Mathilde
Notre point de vue

Un pendule est un objet de masse suspendue par un fil, tenu par l’expérimentateur. Sa rotation, issue  de mouvements non volontaires traduit nos processus inconscients. Le pendule est utilisé par les géobiologies et radiesthésistes, mais aussi par les voyants sous forme de support divinatoire. Le pendule sert à localiser quelqu’un sur une carte, une map-monde. Il peut aussi servir à fournir des réponses qui vous sont inconnues. Pour ce qui est du pendule, nous allons vous proposer quelques types qui peuvent vous aider à faire des recherches sur votre avenir après avoir effectué un choix.

 

Le pendule des bâtisseurs

  • Celui-ci porte ce nom parce qu’il fut conçu en s’appuyant sur les principes mathématiques et métrologiques antiques qui furent découvert dans la bible par l’inventeur. Ces découvertes ont d’ailleurs été confirmées par l’archéologie officielle. Les dimensions de ce pendule sont en effet calculées en fonction du « pousse d’arc » que selon le premier livre, des Rois Hiram qui auraient utilisé pour fabriquer la Mer d’Airain du temple de Salomon. Il est utilisé pour effectuer des recherches avec ou sans carte géographique ainsi que pour charger l’eau, les aliments ou tout autre objet. Ce pendule sera apprécié par tous ceux qui désirent développer leurs pouvoirs psychologiques qu’ils soient professionnels ou débutants. Il est constitué de sept épaulements dont deux d’un diamètre légèrement inférieur. La forme de ce pendule a été conçue à partir de la coudée circulaire décrite dans la bible de Jérusalem ainsi que sur les bases des constantes connues des mathématiciens telle que Pi.

Le pendule Discry à longue pointe

  • Sa pointe longue et fine en fait un fin limier, un chercheur sur carte des plus efficaces. Il sera utilisé pour situer les personnes ou des choses qui ont disparues. il pèse approximativement 40 grammes, ce modèle est appelé pendule à témoin, car il possède une cavité interne élargie pour mettre un témoin (mèche de cheveux pour la recherche de personne disparue, un échantillon de plante à tester, une photographie d’identité, parchemin, etc.)

Le pendule de Sekhmet

  • Sekhmet ou puissante est une déesse mythologie égyptienne. Elle est représentée par une femme à tête de lionne portant un disque solaire. De sa bouche de lionne, sortent les vents du désert. Ce pendule en pierre naturelle en provenance d’Egypte et d’un poids approximatif de 50 grammes. Et il fait partie de la grande lignée des pendules des égyptiens. Ainsi, il est à la fois récepteur (pour répondre aux questions) mais aussi un des plus remarquables émetteurs d’énergie. 

Quelques maisons en astrologie

Mathilde
Notre point de vue

Parallèlement aux signes du Zodiaque, qui définissent les grandes lignes de la personnalité, il existe une autre division du ciel concernent les faits susceptibles de survenir dans l’existence de chacun de nous, et ce sont les maisons.

 

1) La première maison

  • C’est la maison qui commence au point appelé ascendant, concerne le sujet dans son ensemble et en tant que personne humaine, distincte de toutes les autres, exemplaire, unique et original, sa personne physique, avec ses différentes qualités, son hérédité, ses dons innés, toutes les sources de son esprit, toutes ses possibilités sentimentales, sa santé bref ce qui constitue la trame de base d’une existence.

2)Deuxième maison

  • Passant à la définition du sujet lui-même, la Maison II concerne ce qui touche élémentairement le sujet, ce qui est en contact avec lui, ce qu’il perçoit par les sens : donc l’environnement avec les objets, puis les biens matériels, ce qu’il voudra acquérir et ce qu’il réussira à posséder enfin pour lui-même, pour s’entourer de ce qui convient à ses désirs.

3) La troisième maison

  • Progressant dans la connaissance de ce qui est autour de lui, le sujet prend contact avec d’autres personnes vivantes à sa portée : frères et sœurs, dont l’importance est primordiale chez l’enfant, proche entourage, qui va influencer ses premiers points de vue sur toute chose, et surtout, ses rapports avec cet entourage ; dans les jeunes années d’études et l’éducation qu’il reçoit et amodient sa personnalité, les échanges avec les autres échanges verbaux, conversations, communications, enfin les déplacement court et peu de durée.

4) La quatrième maison

  • Ici, l’individu a pu former sa personnalité ; il faut la situer dans la vie en général, et c’est pourquoi la Maison IV concerne ses rapports avec ses parents, avec les autres membres de sa famille, en quelque sorte le clan. Elle concerne le foyer, son caractère de stabilité, de solidité, ou au contraire son inexistence, le patrimoine également, ou l’absence de tout patrimoine, toutes choses qui constitue un être dans l’ensemble de la société.

5) La quatrième maison

  • La personnalité est maintenant constituée, définie, située. Après les éléments graves de la vie, la réaction appelle les distractions, les joies, les plaisirs, l’art ; tout ce qui permet à l’esprit et au corps de se détendre, de se reprendre, de se manifester sans problèmes. C’est aussi l’amour, avec les émotions, ses désespoirs et ses bonheurs infinis, ses changements ou, au contraire, sa permanence et sa constance, selon les individus.

Il faut dire qu’il existe au total douze maisons en astrologie, mais notre intérêt s’est fixé sur les cinq premières.

Publicité, Marketing et voyant

Mathilde
Notre point de vue

L’art cartomancien comme il a souvent été pratiqué traditionnellement  respectait certaines exigences notamment le calme, la confidentialité, la discrétion… Avec le développement des nouvelles techniques de communications, les types de consultations différentes les unes des autres. C’est ainsi que le cartomancien n’attend plus les consultants qui se glissaient discrètement dans sa loge, mais va plutôt à la recherche de ses « clients ». Toutes choses qui nous semblent paradoxale aux principes traditionnels de cette science mystique. Entre l’humilité dont devait faire preuve le cartomancien et le marketing publicitaire des prouesses « élogieuses » les unes des autres de nos voyants actuels, l’on se demande si nous n’assistons pas à une dénaturalisation et une démystification de cet art.

 

Les nouvelles techniques actuellement utilisées

  • Que ce soit à la télévision ou la radio, via internet ou le téléphone, les voyants ne tarissent plus d’inspirations pour se faire connaitre et proposer leurs services au public. On assiste à une véritable avalanche de devins qui se proposent de vous prédire votre avenir et de répondre à toutes vos interrogations sans vous avoir préalablement rencontré.
  • Les techniques d’approches sont aussi nombreuses. Ici l’on vous propose des consultations en direct via un message envoyé de votre téléphone dans lequel vous  donnez par exemple votre prénom. Là-bas il vous est demandé de n’inscrire que vos prénoms et date de naissance sur un site qui vous servira chaque jour vos prédictions. Ailleurs, il vous suffit de composer simplement un numéro et votre interlocuteur qui parfois passe en direct à la télé, ou que vous apercevez via votre écran d’ordinateur vous dévoile votre avenir.

Les méthodes de marketing actuellement pratiquées

  • Pendant que certains vous proposent des consultations à distance à des prix défiants toutes concurrences, d’autres vous offrent quelques séances gratuites et des bonus après un quota de séances payées. Il existe même ceux qui vous offrent carrément des consultations gratuites d’une part et payantes d’autre part.
  • Les slogans ne sont pas en reste dans ce festival concurrentiel de compétences divines. Nous ne les citerons pas car la liste ne saura être exhaustive. Mais signalons simplement que contrairement à la discrétion et l’humilité dont devaient faire preuve les cartomanciens (Egyptiens par exemple), nous pouvons désormais consulter notre avenir en dévisageant le cartomancien à travers notre écran de télévision, d’ordinateur, de mobile ou en écoutant sa voix via notre combiné. Ceci, peut importe le lieu où nous nous trouvons.

Sans se tromper, les nouvelles technologies de communication contribuent  à la désacralisation des arts divinatoires. Mais leur utilité quant à son expansion est vérifiée. La question qui se pose maintenant est celle de savoir si la fiabilité n’en est pas détériorée.

 

L’oracle Gé comme art divinatoire

Mathilde
Notre point de vue

L’oracle Gé porte le nom de son charismatique créateur, Gérard Barbier un voyant habitant dans la ville de Lyon en France. Il a crée son jeu afin de rendre la tarologie et la cartomancie accessible à tous. Ce jeu qui contient 61 cartes a été dessiné par Gérard lui-même qui possède également des dons artistiques. La bougie est un symbole fort du jeu et représente la signature personnelle du voyant.

 

Une idée de création par d’autres spécialistes

  • Les voyants et d’autres spécialistes les plus doués aspirent à créer leurs propres instruments de travail à leur convenance. Cependant, cet outil n’est pas toujours et le créateur peut être confronté à des présages peu lisibles. Il est important d’insuffler ses énergies dans les cartes et apprendre à les maîtriser. Certaines cartes brûlent d’ailleurs littéralement les mains des praticiens en raison de la charge d’énergie intrinsèque. Les dessins naïfs et colorés de cet oracle de Gé promettent un voyage initiatique dans le mode de l’ésotérisme. La reconnaissance de toute la profession de l’utilité de ce jeu de carte est une consécration unanime des talents de son créateur.

La signification simple des cartes de l’oracle Gé

  • Ce jeu comprend en fait quatre lames représentant quatre saisons et huit lames symbolisant des personnages importants (homme, femme….). Une carte à l’endroit ou à l’envers entraine un diagnostic différent. L’amour, la maison, l’argent, le travail et la santé peuvent ainsi être évoqués. Par exemple, si la consultante opte pour le domaine sentimental et tire les cartes présentant des cœurs, un papillon, une cigogne et un homme mystérieux, cela signifie qu’une rencontre prochaine, avec pour issue une naissance, pourra avoir lieu. Cependant, la consultante devra veiller à ne pas s’égarer sur le chemin de l’amitié avec cet homme et à bien déclarer ouvertement ses sentiments.
  • Le tirage pour une question est constitué de 7 cartes. Les trois premières cartes tirées concernent la situation présente de l’intéressé. Les 4 ème et 5 ème cartes représentent la progression possible. La 6 ème carte est le représentatif de l’influence. Des conclusions peuvent être établies après le tirage de la dernière carte. Il faut dire que le professionnel auprès duquel le tirage est effectué émet des conseils en fonction de ces conclusions pour améliorer l’avenir de son consultant. Comme dans le tarot donc, l’Oracle Gé se base sur l’interprétation des cartes. Tout le monde peut donc l’apprendre, même sans un don naturel en art divinatoire.

Les cartes sont des instruments divinatoires qui séduisent de nombreuses personnes. Mélanger et tirer de la main gauche sont les seules consignes à respecter. Alors le tirage peut être  ensuite analysé et approfondi avec un voyant en ligne.

Les types de voyances qui s’intéressent à la fécondité

Mathilde
Notre point de vue

Parmi les questions qui reviennent le plus lors des séances de voyance, figure en bonne place la fécondité. Nombreux en effet sont les femmes et hommes qui s’interrogent sur les chances de conceptions, sur leur fertilité, et ce qui revient le plus, sur le sexe du bébé à venir ainsi que de la période de conception. Si ces questions sont posées aux voyants c’est justement parce qu’ils sont à même d’en donner des réponses.  Parmi la multitude des arts divinatoire, la kybomancie accorde une place de choix à la fécondité.

 

Les principes de la kybomancie

  • Il s’agit d’un art divinatoire qui consiste à prédire l’avenir par le jet de deux dés. l’interprétation se fait par le lanceur (le voyant), en fonction du contexte lors du lancé. Encore appelée Cléromancie, la kybomancie est les plus ancien des arts divinatoires. Considéré comme particulièrement efficace pour la résolution des situations indécises, elle nous aide à faire des choix dans le domaine des affaires, du travail et surtout des sentiments.
  • Elle utilise la combinaison des chiffres des faces des deux dés lancés. Les combinaisons vont de 2 à 12 et les valeurs des chiffres vont de 2 à 6. Chaque valeur de chiffre correspond à un sujet particulier. Parmi ces derniers, la fécondité, la maternité annoncée par un changement ou une évolution importante correspond à la valeur 2. Avant le lancé, la question doit être posée à haute voix.

Les questions de fécondités traitées par la kybomancie

  • Si vous vous posez des questions  sur le sexe d’un bébé à venir, la réponse  peut vous être révélée en interrogeant un voyant jeteur de dés. Ce type de consultation est à même de vous prédire avec précision la période de votre conception, en cas de besoin. Les rois à l’époque romaine utilisaient cette méthode pour avoir des précisions sur la période de naissance du futur roi.
  • La kybomancie a également une valeur psychothérapeutique. En effet, il arrive parfois qu’un couple qui n’a pas d’enfant ne soit pas habité par « la conscience du bébé ». Selon cette voyance, les informations sur la fécondité sont données grâce à l’énergie dégagée par le futur bébé. Cette énergie, si elle n’est pas présente dans la conscience des futurs parents, constitue un obstacle à la conception. Dans ces cas, la kybomancie, permet de savoir si oui ou non vous aurez un bébé, à partir de l’énergie dégagée par ce dernier.

En conclusion, pour trouver des réponses aux problèmes liés à la fécondité, nous pouvons faire recours à la kybomancie, car cette dernière accorde aux sujets de maternité et de fécondité, une place de choix.

Recevoir les meilleures offres de voyance


Pour recevoir par email les meilleures offres de voyance telles que des offres de promotion ou une voyance par email gratuite, entrez votre adresse email.


Envoyer

Vos informations sont protégées.

Merci de nous avoir rejoint

Votre adresse email a été enregistrée avec succès.
Vous recevrez désormais toutes nos offres.


Ok!



Copyright © 2012-2013 - http://www.voyancediscount.info - Tous droits réservés